| |

5 bonnes raisons d’expérimenter le canyoning : la descente en rappel sur glace

Rédigé par : Sarah-Émilie Nault

Il n’est pas dit qu’il faille être sans peur pour apprécier les montées d’adrénaline venant avec la descente en rappel d’une paroi glacée. La preuve : mon vertige imposant ne m’a pas empêché de m’éclater comme une petite folle lors de ma plus récente aventure en plein air à Québec, à deux pas du Mont-Saint-Anne. Voici 5 bonnes raisons de vous rendre à votre tour vivre une parfaite demi-journée en nature à expérimenter les joies du canyoning.

Vaincre ses peurs 

Voilà sans doute la raison première de nombreux amateurs de plein air – dont moi! – de prendre part à une telle aventure. L’envie de surmonter vos petites ou plus grandes craintes vous motive et vous inspire? Le canyoning saura vous faire vivre tout cela! En compagnie du fondateur et guide-propriétaire de Canyoning-Québec, Marc Tremblay, vous serez parfaitement accompagné dans votre journée d’aventure comportant deux descentes. Une première visant à assimiler et pratiquer la technique de descente en rappel sur corde – avec harnais et crampons – et une seconde, véritable clou du spectacle, vous faisant descendre la cascade gelée de la chute de la rivière Jean-Larose, haute de 30 mètres. Frissons garantis tout en haut du parcours, à mi-chemin lorsqu’on se rend compte de l’aspect grandiose de la chute et à la fin, lorsqu’on atterrie les jambes un peu molles sur la neige ferme et qu’on lève la tête pour regarder l’ampleur du chemin parcouru.

Tenter une activité différente

Encore peu connu par les Québécois, le canyoning n’est PAS de l’escalade, mais plutôt de la descente verticale en rappel sur corde. C’est Canyoning-Québec qui en a fait une activité hivernale en proposant aux amateurs de sensations fortes de tenter cette nouvelle expérience sur une cascade de glace. Méconnue, différente, excitante et assurément unique, voilà une activité qui impressionne et intrigue (oui, on est attaché à un harnais et à une corde de sécurité, oui, on porte des crampons que l’on pique dans la glace pendant la descente et oui, tout cela est sécuritaire et très bien encadré par les deux gentils guides sur le terrain) tout en vous faisant assurément sortir de votre zone de confort.       

Profiter de points de vue uniques  

Il y a bien sûr la forêt tout autour, mais il y a surtout le point de vue hallucinant sur cette force de la nature alors qu’on se retrouve ainsi accroché à elle, immense chute bleutée! Bon, mon vertige et moi n’avons peut-être pas pu profiter à 100% de ce point de vue unique sur les environs (surtout, dans mon cas, ne pas regarder en bas), mais j’ai certainement pu partager avec mes nouveaux amis aventuriers cette grisante et indescriptible impression d’être bien petite dans une magnifique nature immense. 

Se fondre dans la nature

De la petite randonnée en sentier dans la forêt aux allures enchanteresse, à celle du retour, plus exigeante, car faisant emprunter les vieux escaliers de bois (en crampons !) puis un sentier en sous-bois, la splendeur des paysages hivernaux a un effet apaisant sur les cœurs battants avant et après l’activité. L’idée est de vous imprégner du silence et du calme de la nature tout autour, tout en vous arrêtant à fréquence régulière pour admirer la beauté sauvage de l’endroit, fixer vos crampons et fermer les yeux pour aspirer à pleins poumons l’air frais du dehors.

Oublier le froid de l’hiver

Habillé bien chaudement, un casque sur la tuque, des crampons aux bottes (de bonnes bottes chaudes et rigides sont d’ailleurs offertes à la location) et un harnais de sécurité bien fixé au corps, on oublie rapidement le froid de l’hiver alors que l’on marche et s’active en forêt. Et si l’adrénaline du début s’estompe une fois la terre ferme atteinte et là où il fait plus froid (au pied de la chute), le petit thé asiatique bien chaud offert par le guide-propriétaire Marc permet autant de se réchauffer que de passer un bon moment à discuter entre aventuriers à jamais liés, car tous ensemble et rapidement devenus adeptes du canyoning.  

-Pour en savoir plus sur le canyoning au Québec : https://canyoning-quebec.com L’activité de canyoning est aussi proposée par Canyoning- Québec dans la région de Charlevoix et dans la Vallée-Bras-du-Nord. 

Article rédigée par
Rechercher

octobre 2022

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

novembre 2022

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
0 Adultes
0 Enfants
Animaux
Dimensions
Prix
Équipements
Installations

Comparer les chalets

Comparer